Images Pavillon Louis Cyr

Philosophie d'intervention contre la
dépendance aux drogues et l'alcool

Notre philosophie d'intervention est basée sur les fondements et les principes du modèle Minnesota et l'approche cognitivo-comportementale. Ce modèle, basé sur les douze étapes du programme des Alcooliques Anonymes, considère l'alcoolisme et la toxicomanie comme une maladie, et l'abstinence complète comme prérequis au rétablissement. La philosophie du modèle à douze étapes ne fait pas uniquement qu'offrir un cadre conceptuel, mais offre une possibilité de changement. Le résident qui s'engage dans ce traitement peut en tirer profit pour le présent et pour l'avenir. De plus la dimension spirituelle de l'intervention est individualisée et totalement respectée.

Durant son séjour, le résidant va apprendre à reconnaître ses comportements néfastes et ses idées irréalistes. Il aura ainsi accès à des outils qui lui permettront de négocier avec la réalité de façon adéquate et d'adopter un mode de vie plus satisfaisant. Le résidant va réaliser qu'il est essentiel qu'il prenne conscience de la gravité de son problème de toxicomanie. Il sera donc plus motivé dans son traitement présent. Il pourra éventuellement transférer ces acquis dans sa nouvelle vie et ceci, avec le soutien des groupes d'entraide A.A.

Les rencontres des Alcooliques Anonymes qui ont lieu dans la communauté favorisent un changement au niveau du comportement et des relations interpersonnelles. Le but ultime de l'approche consiste à modifier sa façon de penser, de sentir et d'agir dans sa vie personnelle, familiale et sociale. Ces rencontres et interactions permettent aux résidants d'intégrer une vision d'écoute, d'échange et de confiance.

Le pavillon Louis Cyr applique rigoureusement une charte des droits du résidant laquelle respecte la Charte canadienne des droits et libertés et la Charte des droits et libertés de la personne du Québec.

    Orientations de la ressource :
  • Offrir des services spécialisés ;
  • Adhérer à un modèle ou des approches reconnues par le Ministère de la santé et des
    services sociaux ;
  • Adapter les approches d'intervention utilisées au projet de vie de chacun des résidants ;
  • Travailler en partenariat avec les ressources du milieu ;
  • Former les intervenants pour qu'ils offrent des services de qualité.
    Valeurs prônées :
  • Unicité de la personne ;
  • Capacité d'autodétermination du résidant ;
  • Amélioration continue du programme et des services ;
  • Entraide encouragée entre résidants ;
  • Confidentialité des renseignements obtenus ;
    Principes directeurs :
  • Accessibilité des services ;
  • Qualité des services ;
  • Évaluation et amélioration du programme ;
  • Efficacité et efficience pour améliorer la condition des résidants ;
  • Continuité et complémentarité des services avec les ressources du milieu.